Reflets d’écumes

Vents d'Ouest


Une sirène sauve un prince de la noyade et tente de s’en faire aimer. Mais le prince n’est qu’un homme et sa cour est de sang et de haine.

Que pèse l’amour d’une sirène quand le temps de fées est passé ?

---

" Reflets d'écume est bien mon premier album publié. Cet album remonte à 1994. L'album fut édité aux Éditions Vents d'Ouest. Nous avions signé, Ange et moi,  pour cinq tomes et puis finalement, comme cela arrive souvent, faute de lecteurs suffisants... notre série est arrêtée dès le second tome. 

Ce fut frustrant parce que je prenais mes marques, mon dessin, bien que maladroit s'améliorait un peu et mes couleurs du début (très sombres et froides) avaient une palette plus large... Et puis, la magie apparaissait dans les trois derniers tomes... bref. Avec le recul et parce qu'il est mieux de positiver, je dirais que cet arrêt brutal de la série (pour tout jeune auteur, cela doit être la même chose ), m'aura permis d'explorer plus vite différents thèmes et horizons... Graphiquement, et avec tout le recul qu'il m'est permis d'avoir, je dirais que cela m'aura permis de progresser plus rapidement et d'avoir la sensation d'une revanche à prendre ( graphiquement, s'entend). Pour ce qui est de l'histoire, c'est tout autre chose... c'est une aventure qui s'arrête net... pour les auteurs, mais aussi pour le lecteur ! 

Mais il me reste des souvenirs de ce premier album. tout d'abord, et c'est peut-être le cas pour tous les jeunes auteurs publiant pour la première fois, j'étais sûr que c'était le plus bel album du monde ( c'est quoi sûr ?)... Et que comme c'était le plus bel album du monde, le monde entier le lirait. La réalité des ventes nous rattrape vite, et depuis... Je travaille de mon mieux, c'est tout ! Mais il y a autre chose à ne pas oublier, me concernant... je rencontrais des professionnels à l'occasion de salons, et des lecteurs en dédicace... peu !

Pour cet album et pour mon premier salon j'obtenais le prix "meilleur espoir"... Prix remis à l'occasion de salon de bd de hyères par le président du jury: Rosinski en personne...Je rencontrais un des auteurs que j'apprécie le plus !"