Reportage Photo à Solliès, 2004

Petit réçit du festival par Steven.

Le festival de Solliès se déroulait sur trois jours cette année et le président était Zep. Alberto y était invité et il m'a proposé de l'accompagner. Vous auriez refusé cette proposition? Ben moi je l'ai acceptée.

Vendredi 24 Août

Nous voilà donc parti sur les routes du sud de la France.  Nous arrivons à Solliès vers 13 heures et après être passé à l'hôtel, nous rejoignons les dessinateurs déjà présents au restaurant.  Lorsque nous arrivons dans la grande salle, la plupart des auteurs invités au festival sont déjà en train de déjeuner. Il y a une dizaine de tables avec une quinzaine de convives sur chacune. Je reconnais quelques auteurs : Tibet, Berbérian, Buchet, Morvan, Munuera, Bajram, Zep, Denis, Trondheim, Tota, Carrère, Batem, Alice, Lauffray, Boucq, entre autres …

Après le repas nous nous rendons sur le lieu des dédicaces. Il fait chaud (entre 30° et 40°).

Alberto ne pense pas dédicacer beaucoup car il n'a pas de nouveautés. Il se trompe grossièrement. Il y a déjà une vingtaine de personnes qui attendent pour voir l'auteur de  La Geste. L'après midi va être studieuse pour lui. Vers 19 heures,  nous retrouvons des fans à la terrasse d'un café pour y prendre l'apéritif. Le diner se passa en compagnie de Nico Mitric, Bajram, Mangin, Lauffray et Alice. Crevés, nous nous couchons vers 23 heures.

Samedi 25 Août

Réveil vers 9 heures. Petit déjeuner en compagnie de Mathieu Lauffray, Alex Alice, Xavier Fourquemin dessinateur et les journalistes d'un magazine. La foule est tout de même présente et le stand Soleil est pris d'assaut Alberto se trouve pendant toute la durée du salon près de Nico Mitric. Cela tombe plutôt bien car les deux se connaissent déjà et les séances de dédicaces de ce week-end sont très animées. Certaines dédicaces découlent même de la complicité qui existe entre ces deux auteurs (cf photo). Comme d'habitude beaucoup de monde attends pour pouvoir aborder Alberto.

Les organisateurs du festival ont prévu un grand buffet près de la mer ce midi là. Nous déjeunons donc avec Nico et les journalistes du magazine. L'après midi se déroule toujours sous un soleil de plomb. Dédicaces à gogo pour les fans d'Alberto, digestion au soleil pour moi.

Fin des dédicaces vers 19 heures. Nous nous rendons au restaurant et nous dînons en compagnie de Barbucci et Canepa. Le contact est très délicat car la scénariste-coloriste ne parle que l'italien. Son co-scénariste et dessinateur parle un peu l'anglais mais nous ne maîtrisons ni l'un ni l'autre assez bien la langue de Shakespeare. La fin du repas se fait assez précipitamment car nous devons tous nous rendre au concert que donne le groupe de Zep. Nous avons donc fini la soirée sur la terrasse mais dans le noir et sans boissons, en compagnie de Barbucci, Canepa et des journalistes d'Ekklipse.

Dimanche 26 Août

Le dernier jour de festival s'est déroulé un peu de la même façon que les autres. Pendant qu'Alberto dédicaçait à tour de bras, je me promenais en m'enivrant de soleil et de BD. L'après midi Alberto est retourné à la rencontre de ses fans tandis que je me faisais dédicacer quelques BD. Le dîner de clôture s'est lui aussi déroulé de la meilleure des façons. En compagnie de Nico Mitric, Ciro Tota et de quelques auteurs en devenir nous avons discuté de la façon de travailler de chacun et Nico nous a montré ses dernières planches. C'est réellement inoubliable.